quijesuislight

Qui suis-je ?

Un portrait : Laurent Botiuk

Avec un chien,
depuis toujours !

Mon affection pour les chiens remonte à mon plus jeune âge. Aussi loin que je me souvienne, je me revois avec un chien à mes côtés. Et j’ai toujours eu cette envie de leur apprendre des choses. Aujourd’hui, à chaque repas de famille, on me remémore des anecdotes à ce sujet. Pour les adultes, mon amour pour les chiens et ma vocation de dresseur étaient une évidence.

Je crois que je tiens ça de mon grand-père que j’ai beaucoup accompagné. J’ai observé son attitude avec les chiens et je m’en suis inspiré. A l’époque, il adorait en particulier les bergers allemands. Aujourd’hui encore,
il arrive qu’il me donne certains conseils.

« Des molosses dont personne ne voulait s’occuper... »

Mon indépendance acquise, j’ai pu laisser libre cours à ma passion pour les chiens. D’abord avec l’acquisition de deux bouledogues français. Puis, très vite, je me suis tourné vers de plus gros chiens : j’ai acheté un premier rottweiler pacha. C’est avec lui que tout a commencé… Et dans des circonstances très atypiques
(je raconterai cet épisode la vie dans un livre) !

En bref, à 20 ans, sans un sou en poche, je lance la société Molosse éducation. Je me passionne et me spécialise pour des chiens réputés dangereux et compliqués. Des molosses dont personne ne voulait s’occuper. Mais, malgré mon jeune âge, à force de travail, on reconnaît très vite mes compétences en la matière… Il faut croire que mon ressenti de l’animal, ajouté à une forme de sensibilité que j’ai du mal à m’expliquer moi-même,
faisaient déjà la différence par rapport à nombre d’entraineurs.

En tout cas, petit à petit la société a grandi jusqu’à rencontré un beau succès :
aujourd’hui Molosse éducation est reconnue dans le monde entier pour son savoir-faire et ses résultats.
Et depuis deux ans, j’ai lancé le premier réseau international d’experts canins : Dream Dog.
Je suis garant de ce réseau que je gère de très près. En plus des multiples responsabilités professionnelles
qui m’occupent au quotidiens par ailleurs.

« Jet privé, direction Monaco »

Aujourd’hui je constate avec une grande satisfaction que mon savoir-faire et la bonne réputation de mon travail attirent de plus en plus de monde. Ainsi, depuis cinq ans, une clientèle haut de gamme composée d’hommes d’affaires, d’artistes et de sportifs de haut niveau font appel à mes services pour acquérir un nouveau chien et/ou pour un point précis de formation. Le jeune homme de vingt ans qui a débuté sans un sou mesure ici le chemin parcouru…

« dresseur star » : qui dit ça ? Clientèle haut de gamme ou professionnels du secteur canin ? Ce que j’apprécie avec les clients très exigeants, c’est qu’il vous conduise à donner le meilleur de vous-même, pour atteindre un niveau de prestation qui flirte avec la perfection. Le genre de challenges qui font toujours plus progresser. Il est même arrivé que l’on me réserve en urgence un jet privé, direction Monaco, pour prendre en charge le comportement déroutant d’un chien !

Des situations de dressage qui nécessitent toujours d’entrer dans la vie privée des gens car il est important d’intervenir à leur domicile. Où l’on apprécie toujours ma discrétion.

« Guérir grâce à la présence de l’autre »

Ce que j’aime dans ce métier, son côté très noble, c’est d’enseigner à deux espèces distinctes, l’homme et le chien, à se connaître mutuellement, à communiquer ensemble et, sûrement, à aller mieux, à guérir grâce à la présence de l’autre. Car un chien peut être stressé par l’homme, et vice et versa ! J’ai sauvé beaucoup de chiens de l’abandon, voir de l’euthanasie, car des vétérinaires et des dresseurs comportementalistes incompétents avaient jugé ces animaux irrécupérables…

Pour lutter tant que possible contre ce manque de discernement envers les chiens, j’ai créé ma propre école d’experts canins, afin d’aider les maitres et leur animal leur partout dans le monde. Ainsi je voyage entre Paris, New York, Miami… et partout où l’on me demande d’intervenir.

J’ai également approfondi ma connaissance des gros chiens en réalisant des voyages d’étude dans leurs pays d’origine. J’ai rencontré des experts de ces races, et aujourd’hui je travaille avec ce réseau pour proposer à mes clients le chien de leur rêve : celui qui leur correspond en tout points. Pour une union sur mesure.

« Chaque rencontre est unique... »

Aujourd’hui je mesure la chance que j’ai d’être pleinement épanoui professionnellement, de vivre de ma passion au quotidien. Mais cette réussite est loin d’être le fruit du hasard… Je ne compte pas les heures passées à me perfectionner dans la connaissance des chiens, les jours à travailler sur le terrain et le temps consacré à réfléchir au meilleur accord entre l’homme et l’animal. Chaque rencontre étant unique, il faut sans cesse remettre en question son savoir- faire. Mais je fais confiance à mon expérience, mon ressenti… et cette forme de sensibilité que j’ai du mal à m’expliquer moi-même pour vous offrir le meilleur.

MA MÉTHODE

L’esprit d’abord !

D’abord cette mise au point : je me situe absolument en dehors de la guéguerre entre la méthode naturelle et la méthode traditionnelle, comme on peut la trouver sur Internet. Puisque mes clients paient pour un résultat, peu importe la technique. Ce qui est primordial, c’est de respecter le chien : jamais de coup, jamais de cri.

« Ce dont le chien a besoin... »

Mon point fort, c’est ma connaissance et mon expérience du terrain : la compréhension exacte de la demande du client et de ce don le chien a besoin. D’abord il faut dompter l’esprit du chien. Le corps vient après. Nous nous focalisons souvent sur les compétences du chien, s’il sait marcher au pied ou répondre à un ordre. Mais un chien qui donne satisfaction sur ces points n’est pas forcément bien dans sa tête. D’où ma démarche de maitriser d’abord l’esprit. Mon savoir et mon intuition me permettent de comprendre ce dont le chien a besoin, de quoi souffre-t-il et ce qu’il faudrait améliorer pour que son comportement change. Mais attention ! Ce qui fonctionne avec tel chien, ne marche pas forcément avec un autre... A chaque fois, il s’agit d’un travail sur-mesure, en fonction de la personnalité du maître, en fonction de la personnalité du chien.

« Un bilan à domicile »

Je commence toujours par un bilan à domicile ou en visio conférence , car c’est là, sur son territoire, que le chien passe le plus de temps. La mise en place doit être parfaite : il faut trouver la cohérence entre le territoire du chien et son énergie. Mais j’observe également le comportement et l’énergie du maître. Ensuite j’équilibre mon intervention. Soit je forme le maître et le chien à leur domicile. Soit, si le cas est complexe et que l’animal a besoin de rééducation, je le prends avec moi dans mon centre de rééducation psychologique. Ensuite, je le réintègre à son domicile et enseigne le maître à bien se comporter pour se faire obéir.

« Mon programme gagnant... »

Mes résultats sont garantis ! Je suis conscient que j’ai une obligation de résultats, et non de moyens : ainsi je prends très à cœur chaque nouveau projet, chaque nouvelle famille, chaque nouveau foyer. Je propose la mise en place d’une vraie relation harmonieuse entre le maître et le chien. A l’opposé des méthodes dressage/saucisse ! Mon programme gagnant tient en quatre mots : sport ; discipline ; jeux et beaucoup d’amour.